Observatoire des taux

Mieux comprendre le présent pour bien préparer l'avenir

Exercice 2018

2018

loading

Traitement des données en cours, merci de patienter...

Dernières cotations
maturité06/04/2018variation
veille
variation
veille en %
eonia-0,368 %-0,001-0,272 %
1 mois-0,372 %+0,000+0,000 %
3 mois-0,329 %-0,001-0,305 %
6 mois-0,270 %+0,001+0,369 %
1 an-0,191 %+0,000+0,000 %
Premières cotations
maturité02/01/2018variation
veille
variation
veille en %
eonia-0,370 %-0,007-1,928 %
1 mois-0,368 %+0,003+0,809 %
3 mois-0,329 %+0,000+0,000 %
6 mois-0,271 %+0,001+0,368 %
1 an-0,186 %+0,007+3,627 %

Variations annuelles
maturitéen valeuren %
eonia+0,002+0,541 %
1 mois-0,004-1,087 %
3 mois+0,000+0,000 %
6 mois+0,001+0,369 %
1 an-0,005-2,688 %

L'observatoire EURIBOR se propose de guider la réflexion des décideurs politiques et administratifs vers les choix les mieux adaptés à leurs besoins, dans les domaines sensibles de la maîtrise du coût de la dette et de la gestion des risques environnant un encours.

A travers cet outil, le Laboratoire de Recherche pour le Développement Local prend ouvertement position en faveur de l'indice EURIBOR pour l'adossement des emprunts à souscrire par les Collectivités locales.

Les supports d'adossement du type TEC pour les emprunts dits "à taux fixe" sont déconseillés par le Laboratoire du fait des risques majeurs que ces emprunts font peser sur les Collectivités emprunteuses et dont il est essentiel de prendre la mesure. Ces risques sont qualifiés d'indirects par le Laboratoire car une apparente innocuité des taux fixes est entretenue par les argumentaires de vente.

Ironie du verbe ?

Pour une Collectivité territoriale, l'unique justification d'un taux fixe, soit la garantie de stabilité face à une remontée (en cours ou hypothétique) des taux indexés, est largement débordée lorsque la conjoncture vient à tirer les taux indexés vers le bas ! Le taux fixe joue alors, en effet, un rôle inverse à celui pour lequel il a été choisi : blocage des décisions à cause de l'impact financier de l'indemnité actuarielle, surcoût des échéances, critiques du poids budgétaire de la dette...
Or, il s'avère qu'il est dans la nature même des taux indexés de monter, de descendre, puis de monter à nouveau, et ainsi de suite.

Il s'agit d'une oscillation, liée à divers paramètres politiques, économiques et financiers, nationaux et internationaux.

Les marchés inspirent et expirent. Lorsqu'ils sont bas, il advient nécessairement que les taux indexés remontent, simplement pour qu'ils puissent redescendre ensuite, dès que possible (ou que nécessaire). L'histoire démontre également que la période de cette oscillation est toujours inférieure de plusieurs grandeurs à la durée (15 ans, parfois plus) des emprunts souscrits par les Collectivités territoriales.

Il est donc primordial que les décideurs locaux disposent, avec l'Observatoire EURIBOR, des éléments d'analyses qui leur permettent de prendre en compte cet état de fait.

loading

Traitement des données en cours, merci de patienter...

Dernières cotations
maturité09/04/2018variation
veille
variation
veille en %
TEC100,708 %-0,014-1,939 %
TEC151,049 %-0,015-1,410 %
TEC201,248 %-0,016-1,266 %
TEC251,408 %-0,014-0,985 %
TEC301,578 %-0,016-1,004 %
Premières cotations
maturité02/01/2018variation
veille
variation
veille en %
TEC100,718 %+0,038+5,588 %
TEC151,077 %+0,048+4,665 %
TEC201,386 %+0,056+4,211 %
TEC251,566 %+0,055+3,640 %
TEC301,778 %+0,059+3,432 %

Variations annuelles
maturitéen valeuren %
TEC10-0,010-1,393 %
TEC15-0,028-2,600 %
TEC20-0,138-9,957 %
TEC25-0,158-10,089 %
TEC30-0,200-11,249 %

L'outil de surveillance du TEC a été conçu pour confirmer la prévalence de l'indice EURIBOR comme support d'adossement des emprunts locaux.

Cette position, soutenue dans l'Observatoire EURIBOR, est renforcée par la théorie dénommée « GFM© » présentée par le Laboratoire de Recherche pour le Développement Local sous la forme d'une démonstration graphique du risque de surcoût qu'induit la souscription d'un emprunt à taux fixe sur référence TEC ou tout autre indice.

Voir aussi le lexique financier

euribor
indice de référence du marché monétaire depuis le 1er janvier 1999
tec
indice déterminé par "fixage" par le Comité de Normalisation Obligataire (CNO). Il est calculé pour des maturités de 1, 2, 3, 5, 7, 10, 15 et 20 ans.
maturité
se dit du terme sur lequel est calculé le rendement d'un indice. Les maturités présentées dans l'observatoire EURIBOR sont 1 mois, 3 mois, 6 mois et 12 mois.
rendement
se dit de la cotation d'un indice pour telle maturité. Le rendement de l'EURIBOR 1 mois le 17 janvier 2007 est de 3,615%
point de base
1 point de base correspond à 1 centième pour cent ou 0,01%
courbe des taux
une courbe des taux trace le profil des rendements d'un indice pour chaque maturité à une date donnée. Pour être exploitable, une courbe des taux doit être comparée à son homologue à une date ultérieure. Seules les modifications de profil d'une date à l'autre peuvent éclairer l'analyste.
courbe d'évolution d'un taux
une courbe d'évolution des taux trace le profil du rendement d'une maturité pour une période. Contrairement à une courbe des taux, la courbe d'évolution d'un taux se suffit à elle-même en terme d'analyse.
indemnité actuarielle
se dit de la somme à verser au prêteur en contrepartie du remboursement anticipé d'un emprunt à taux fixe. L'indemnité actuarielle correspond à la somme des intérêts à échoir entre la date de remboursement anticipé et la date d'échéance normale de l'emprunt.
emprunt
valeur obtenue d'un tiers (le prêteur), sous diverses conditions. L'emprunt compense le plus souvent un déséquilibre financier constaté par l'emprunteur.
prêt
valeur, le plus souvent financière, fournie à un tiers (l'emprunteur) sous condition expresse de restitution
risque de taux
le risque de taux est le déterminant de la symétrie prêteur - emprunteur. Pour le prêteur, il mesure, entre autres, le manque à gagner induit par un prêt livré en période de hausse des taux. Pour un emprunteur, il mesure , entre autre, le surcoût induit par une souscription tardive en période de hausse des taux ou prématurée en période de baisse des taux.